Taal / langue / language

Port Of Antwerp Giants

Portraits de quelques-uns de nos clients

√Čtant donn√© leur taille, nos lascars privil√©gient les voyages confortables… Et si officiellement, il a atteint l'√Ęge l√©gal de la pension, Roger Renders, consultant √† temps plein et sp√©cialiste du r√©seautage, ne pense pas encore √† la retraite. En sa qualit√© de manager commercial d'un des meilleurs clubs de basket-ball de Belgique, il a apport√© une touche de professionnalisme √† la gestion des d√©placements au sein du club… gr√Ęce √† l'agence UNIGLOBE Alpha Travel de Kapellen.

Il a la langue bien pendue, le franc-parler des Anversois et ne loupe pas une occasion de faire une blague. Le manager commercial des Port of Antwerp Giants (un club de basket-ball qui joue dans la ligue Ethias, le plus haut classement de la comp√©tition nationale), semble aussi vivre pour le basket. “M√™me si je suis un ancien footballeur qui a jou√© en comp√©tition de 10 √† 50¬†ans dans toutes sortes de clubs”, dit Roger en riant. “Ce qui ne veut pas dire que je n'aime pas le basket-ball, au contraire, m√™me si je ne suis intrins√®quement pas un sp√©cialiste… Je suis le manager”. Roger a √©chou√© dans le monde du basket-ball par accident. Il a rencontr√© un joueur du Sobabee gr√Ęce √† sa fille, et a √©t√© invit√© √† assister √† un match. On lui a demand√© d'int√©grer la cellule commerciale et avant m√™me de s'en rendre compte, il √©tait devenu manager sportif. Il a √©t√© nomm√© manager commercial il y a 7¬†ans. “Et je suis motiv√© parce que je fais quelque chose qui me pla√ģt vraiment”.

Dire que les clubs sportifs sont g√©r√©s aujourd'hui comme de v√©ritables PME serait un euph√©misme. Roger fait partie de ceux qui se chargent d'assurer cette gestion¬†; du coup, le comportement et le profil de d√©placement du club ont eux aussi √©t√© coul√©s dans une structure. “Oui, ici on voyage pas mal”, explique-t-il depuis son √©l√©gant bureau de l'Arenahal de Deurne, m√™me si le club joue au Lotto Arena (Sportpaleis d'Anvers). “Chaque d√©placement √† l'√©tranger comprend 20¬†personnes, dont 12¬†joueurs. Et comme nous sommes √©galement class√©s dans l'Eurochallenge (c'est-√†-dire la comp√©tition europ√©enne), nous faisons facilement 6 √† 8¬†d√©placements par saison. Je les organise en faisant attention au prix et en faisant preuve de logique. Si ce n'est pas trop loin, nous faisons le trajet en car. Sinon, nous voyageons en train √† grande vitesse et pour les matchs qui se jouent vraiment loin, nous optons pour l'avion. Nos d√©placements ne sont pas sponsoris√©s¬†; nous payons la facture car je me rends compte que les marges sont particuli√®rement √©troites dans cette industrie et qu'en fin de compte, on ne peut pas faire des √©changes pour tout dans la vie... Heureusement, il n'y a que le transport √† organiser, car c'est toujours le club h√īte qui pr√©voit le logement”. En quoi est-ce sp√©cial de voyager avec des basketteurs¬†? “C'est leur taille¬†!”, r√©pond Roger en riant. “¬†Nous esp√©rons toujours avoir des si√®ges √† c√īt√© de la sortie. Notre plus grand joueur fait 2m16, essayez un peu de fourrer √ßa dans un avion (rires)”. En plus du calendrier des matchs, nous voyageons aussi √† la carte. “Comme l'√©quipe compte quatre Am√©ricains et un Serbe, il est logique qu'ils rentrent chez eux pendant l'entre-saison”, poursuit Roger. Et puis, nos gars se rendent aussi √† l'√©tranger de fa√ßon sporadique”. Cela fait un moment que le club Port of Antwerp Giants fait appel aux services d'UNIGLOBE Travel suite √† un d√©marchage proactif de Bernard Serruys, le g√©rant d'Alpha Travel. “Il a fait directement une proposition sur mesure¬†”, explique Roger. “Cela se passe bien, m√™me si ce n'est pas toujours facile √† cause des probl√®mes qui caract√©risent un club sportif. Ce sont surtout les changements de noms qui posent r√©guli√®rement probl√®me. Il n'est pas difficile de deviner pourquoi¬†: un joueur est bless√© et reste chez lui en derni√®re minute, etc. Notre t√©l√©phone rouge, c'est Anik De Meyer. Elle cherche en permanence l'√©quilibre entre voyage abordable et voyage efficace. Le but est toujours le suivant¬†: partir le matin et d√©j√† s'entra√ģner sur place l'apr√®s-midi”, conclut Roger.“Et apr√®s le match, retour direct. Ils connaissent la chanson chez Uniglobe Travel !”.


www.uniglobe.be fait usage de cookies - lire plus Fermez ce message Fermez ce message